MAHUZIER point COM
Un lien indispensable pour réunir tous ses membres éparpillés dans le monde.

Categories

Accueil > Généalogie > Les militaires (1728 - 1870)

2 novembre 2009
Grégoire Mahuzier

Les militaires (1728 - 1870)

Les mahuzier sous les armes

Grégoire Mahuzier
1994

Les Mahuzier sous les armes


I. Mahuzié
Jean Sébastien Gérard.

II. Mahuziès.

III. Mahuziès Louis.

IV. Mahuziès
Félix Amédée Roger.

V. Mahuzier Georges.

VI. Mahuzies Fernand
Louis.

VII. Mahuzier
Georges Pierre Joseph.

VIII. Mahuziés Jean.

A. Régiment de cavalerie le Royal - Cravates (1664).

B. On note :

IX. Mahuziés Pierre
Joseph.

A. Régiment de dragons : Régiment Condé Cavalerie.

B. Commissaire des guerres (1791).

X. Mahuziès Étienne.

XI. Mahuziés
Félix François Paul.

A. Conseil d’enquête noté Confidentiel.

B. Uniforme des Gardes du corps du Roi.

XII. Mahuziès Antoine
Honoré.

XIII. Mahuzies Auguste.

XIV. Mahuziès Sébastien
Léon.

XV. Mahuzier
Gaston Joseph Gabriel.

XVI. SOURCES


  1. Mahuzié
    Jean Sébastien Gérard.
  2. né le : 28 juin 1822, Castres (Tarn).

    Décès : 16 juin 1888.
    Officier de la Garde Nationale à cheval de Castres en 1848.
    Qualité ou grade : Secrétaire Général de la Préfecture de l’Ariège (en
    disponibilité).
    Nommé chevalier de la Légion d’honneur par décret du 15 août 1868.

    Référence : AN LH 16916

    Retour en haut
  3. Mahuziès.
  4. Garde nationale mobile, département du Tarn, 2ème bataillon,
    1ère compagnie.

    Lieutenant le 13 août 1870.
    non maintenu aux élections,
    désigné pour remplir les fonctions d’adjudant de place de 2ème classe
    au fort de Nogent, le 1er novembre 1870,
    Autorisé à servir en qualité d’officier d’ordonnance le 6 décembre 1870.
    Campagne 1870-1871 siège de Paris.

    Référence : SHAT Num(1846-1914) n° 334

    Retour en haut
  5. Mahuziès
    Louis.
  6. Décès : 21 novembre 1843.

    Qualité ou grade : Avocat et Maire de la ville de Castres.
    Nommé chevalier de l’ordre Royal de la Légion d’honneur par décret
    du 14 juillet 1837.
    Numéro d’enregistrement : 9315.
    Numéro : f 612.

    Référence : AN LH 2790 32

    Retour en haut
  7. Mahuziès
    Félix Amédée Roger.
  8. né le : 1876.Lieutenant au 2ème de Cavalerie Légère.
    décès : Tué à l’ennemie le 18 septembre 1916, Dardanelles.Référence :
    SHAT Num(1913-1926) n° 117398
    (non communicable avant 1996)

    Retour en haut
  9. Mahuzier
    Georges.
  10. né le : 4 novembre 1877.

    décès : 16 septembre 1931.
    Nommé chevalier de la Légion d’honneur par décret du 11 septembre 1920.

    Retour en haut
  11. Mahuzies
    Fernand Louis.
  12. Ingénieur 2ème classe.

    fin de service le 02/02/1940.

    Référence : SHAT Num(1926-1940) n° 61123 (non communicable)

    Retour en haut
  13. Mahuzier
    Georges Pierre Joseph.
  14. né le : 3 décembre 1934.

    Chevalier de L’ordre des Palmes Académiques.

    Retour en haut
  15. Mahuziés
    Jean.
  16. né le : 10 novembre 1707.

    Régiment de cavalerie : Royal-Cravattes, Compagnie
    de Mr le marquis de Flavancourt le 15 décembre 1728 date de son enrôlement
    pour six ans.

    1. en 1729 : Jean Mahuziés dit mahuzier ; de Roquecourbe, juridiction
      de Roquecourbe, 20 ans, 5 pieds 4 pouces, visage plein, cheveux châtain,
      les yeux gris ; Date enrôlement : 15 décembre 1728 pour 6 années.
    2. en 1730 : Jean Mahuzier dit mahuzier ; natif de Roquecourbe élection
      de Castre en Languedoc, âgé de 21 ans, taille de 5 pieds 4 pouce,
      visage pains, cheveux châtains courts ; date de enrôlement : 15 décembre
      1728 pour six ans.
    3. en 1737 : Jean Mahuzier dit mahuzier 1er Brigadier ; fils de feu
      jean et de marie Soultz natif de Roquecourbe en Languedoc, élection
      de Castre ; âgé de 33 ans, taille 5 pieds 4 pouce, visage rond, cheveux
      châtain, yeux noirs ; engagé en décembre 1728 pour 6 ans.

    fin de service avant 1744.

    Référence : SHAT
    1729 2 347 -3Yc 241
    1730 2 348 -3Yc 240
    1737 2 349 -3Yc 242 1er registre
    1744 2 350 -3Yc 242 2ème registre

    • Régiment de cavalerie le Royal - Cravates (1664).

      [Cravattes, Cravates, Croate]

      Commandement : en 1725 le Comte de Pont-Saint-Pierre,
      puis en 1742 le Marquis de Cernay.

      Uniforme : Habit et doublure bleue, parements et
      revers rouge, galon moucheté bleu, rouge et blanc, fond aurore en
      laine velourée, boutons blancs à poignée de conne.

      Deviendra le 10 ème régiment de cavalerie.

    • On note :

    en 1729 :

    en 1729 :
    Antoine Bruguiere dit bruguiere ; de Roquecourbe, juridiction de Castres,
    âgé de 20 ans, 5 pieds 6 pouce, visage long basané, cheveux noir,
    yeux noirs ; enrôlement le 12 février 1729 pour 6 années.
    Pierre Coudoumy dit languedoc ; de la paroisse de St George de Berlan,
    juridiction de Castres, 25 ans, enrôlement le 19 avril 1729 pour 6
    ans.

    en 1730 :
    Antoine Bruyere dit bruyere ; natif de Roquecourbe, âgé de 20 ans,
    enrôlé le 12 février 1729 pour six ans.
    Pierre Condomy dit languedoc ; natif de la paroisse de St George de
    Berlan, élection de Castres, âgé de 26 ans, enrôlé le 19 avril 1729
    pour 6 ans.

    en 1737 :
    Antoine Bruyere dit bruyere 2 ème carabinier ; fils d’Étienne Bruyere
    et de Jeanne Pages, bonnetier natif de Roquecourbe en Languedoc élection
    de Castres, âgé de 30 ans, taille 5 pieds 6 pouces, visage long, cheveux
    noirs, yeux gris ; engagé en février 1729 pour 6 ans ; Congédié le 8
    juillet 1738.

    Pierre Condoumy dit languedoc 3 ème carabinier ; fils
    de Pierre Condoumy et Marie Fau, peigneur de laine natif de la paroisse
    de St Georges de Berland en Languedoc, 35 ans.

    en 1744 compagnie de Planques :
    Jacques Puech dit sigaret brigadier ; fils de feu Jacques et de feu
    Isabeau Despuech, natif de St Hypolite en Languedoc juridiction d’Alaix,
    marchand âgé de 25 ans ; enrôlé en janvier 1741 pour 6 ans.

    Retour en haut
  17. Mahuziés
    Pierre Joseph.
  18. né le : 3 mai 1748.
    décès : 9 juillet 1828.

    2 ème régiment de Dragons ci-devant Condé cavalerie
    pendant 25 ans, 7 mois, 19 jours.
    Chevalier de St-Louis.
    Nancy le 31 août 1790, Verdun le 6 may 1792.

    Sieur Joseph Mahuzier, lieutenant avec rang de capitaine,
    retiré du service pour infirmité contracté audit régiment avec une pension
    de 600 livres (le 25 janvier 1792).


    Il a été fait officier municipal dans la commune de Bayeux au mois de
    nivose an 2.

    Commissaire des guerres le 12 ventose an 2, pendant
    la révolution (Caen, Avranches, Falaise (5 mois)).

    Réformé par arrêté du directoire exécutif du 8 fructidor
    an 4 (époque de la suppression de l’armée).

    Référence : SHAT commissaire de guerre 1791 / 1847

    Régiment de dragons : Régiment Condé Cavalerie.

    Commandement en 1780 : L.Com Mr le Comte de Toulouse
    Lautrec brigadier.

    Basé à Stenay, Strasbourg, Verdun (1792).

    Ce régiment prendra ensuite le nom de 2ème régiment
    de dragons.

    Cavalier

    6 avril 1766

    brigadier

    1 septembre 1767

    maréchal des logis

    1 septembre 1768

    fourrier

    1 septembre 1769

    lieutenant 3
    ème
    classe

    30 août 1772

    lieutenant en
    second

    23 avril 1778

    lieutenant en
    premier

    17 mai 1784

    lieutenant surnuméraire
    à la formation

    1 mai 1788

    rang de capitaine

    19 octobre 1789

    lieutenant

    3 juin 1790

    Tableau 1 : Etat de Joseph Mahuziés.

    Commissaire des guerres (1791).

    Le corps des commissaires des guerres ayant été supprimé
    par décret du 20 septembre 1791, il fut établi, en vertu de la même
    décision, 23 commissaires ordonnateur, grands juges militaires qui
    devaient présider chacun une cour martiale établie dans chaque division,
    et diriger en chef, dans l’étendue de son territoire, toutes les partis
    de l’administration militaire sous les ordres du ministre de la guerre.
    23 commissaires auditeurs des guerres leur furent adjoints ; ils étaient
    chargés de la poursuite des crimes et délits militaire. Les détails
    de l’administration étaient confiés à 134 commissaires odonateurs
    des guerres pareillement établis dans les 23 cours martiales.

    Retour en haut
  19. Mahuziès
    Étienne.
  20. né le : 13 mai 1756.
    décès : 14 juillet 1818.

    Noté : Sous Lieutenant retraité.
    34 ème régiment d’infanterie qui a formé le 68 ème régiment puis
    la 15 ème demi brigade de ligne.

    15 ème régiment d’infanterie de ligne.

    Grade

    Date

    Durée

    (ans.mois.jours)

    Armées

    Généraux

    Soldat

    19 août 1776

    15.6.17

    sur mer

    Rochambeau, Lamotte Piquet, Latour du Pin, Béague

    Caporal

    6 mars 1792

    1.1.0

    Ardenne et Nord

    Lafayette et Dumourier, Dumourier, Dampierre,
    Custine et Ouchard

    Sergent

    16 nivose an 2

    8.6.4

    Ardenne et Nord puis Rhin

    Pichegru et Moreau, Beurnouville, Hoche et Dejean,
    Angereau et Jaubert, Brune et Moreau, Moreau

    Sous-Lieutenant

    20 messidor an 10

    (Quimper)

    2.6.11

    Ouest puis sur mer

    Bernadotte, Eruguet (amiral)

     

    1 pluviose an 13

    (Brest)

    28.5.2

     

    a fait la campagne de 1791 sur mer et toute celle
    de la révolution sur terre

    Tableau 2 : Etat d’Étienne Mahuziès.

    Retour en haut
  21. Mahuziés
    Félix François Paul.
  22. né le : 24 brumaire an V ( 14 novembre 1796 ) à Castre
    (Tarn) vers trois heures du soir.
    décès : 11 janvier 1877.

    Sous la restauration : Garde du corps du roi Charles
    X.
    Chevalier de St-Louis (dernier membre vivant de cet ordre dans l’arrondissement
    de Castres).
    Grade : Chef d’escadron de cavalerie.
    Position : En solde de congé illimité (2000)

    Mr Mahuziés, Félix, garde du corps du Roi 4ème compagnie.
    Le Roi l’a nommé par décision du 14 août 1816 à un emploi de lieutenant
    dans la région du département du Morbihan (Brest). Noté : n’a pas rejoint.

    Services : Entré au service à l’âge
    de 17 ans aux gardes du corps du Roi, Compagnie de Luxembourg. 30 ans
    et 22 jours de services.
    Droits  : Nommé au grade de chef d’escadron le 11 août
    1830, il avait 14 ans, 1 mois, 20 jours d’activité dans ce grade au
    1 er septembre 1844.
    Pension : Pour trente ans de service effectif 1500
    Francs
    le mois 12,50 Francs
    Cinquième en sus 302,50 Francs
    Total le 23 septembre 1844 1815 Francs

    En Solde de congé par suite de l’organisation de l’armée
    en 1830, depuis plus de trois années. Un Conseil d’enquête de la 10ème
    division militaire est tenus le quinze février mil huit cent trente
    huit. Pour sa réintégration dans l’armée.

    Conseil d’enquête noté Confidentiel.

    Renseignements fournis par les autorités judiciaires,
    administratives et militaires sur Mr Mahuzies, chef d’escadron en solde
    de congé en conformité de l’ordonnance royale du 21 mai 183- et de l’instruction
    nouvelle du 18 mai 1837.

    Autorité administrative : Mr Mahuzies, ex garde
    du corps, légitimiste prononcé, vivant à Castres dans sa famille qui
    professe les mêmes opinions ; une fortune de 4 mille francs avec son
    traitement ; vit fort retiré, ne voyant que les personnes de son opinion.

    Autorité judiciaire : Mr Mahuzies (Félix) chef
    d’escadron, ancien garde du corps, est frère de Mr Mahuzies inspecteur
    des ... à Toulouse ; il jouit à Castres d’une haute considération, il
    y occupe, ainsi que sa famille un des premier rangs de la société ; sa
    conduite et sa morale sont parfaites ; ses principes sont légitimistes,
    mais d’une modération qu’on désirerait bien trouver dans tous les membres
    de ce parti.

    Gendarmerie : Mr Mahuzies, chef d’escadron à
    Castres, à la réputation d’être légitimiste, mais sa conduite et sa
    moralité ne laissant rien à désirer ; sa position sociale est la meilleure.

    à Toulouse le 2 février 1838.

    Référence : SHAT 1s n° 67083

    Uniforme des Gardes du corps du Roi.

    Compagnie de Luxembourg (4ème)

    Habit bleu roi, retroussis bleu roi, collet écarlate,
    boutons blancs, bandoulière jaune (4ème compagnie).

    Corps

    Grades

    Dates

    Gardes du Corps du Roi Compagnie de Luxembourg

    Garde de 2ème classe (Lieutenant en
    second)

    9 septembre 1814

     

    Garde de 1ère classe (Lieutenant en
    premier)

    3 novembre 1822

     

    Brigadier (Capitaine en second)

    5 juin 1822

     

    Maréchal des logis fourrier (Capitaine en commandement)

    27 mars 1828

     

    Rang de Chef d’Escadron

    5 juin 1830

     

    Congé illimité par ordonnance du

    11 août 1830

     

    Rayé des contrôles

    25 août 1830

     

    Ex Maréchal des logis fourrier aux Gardes du
    Corps (4ème Compagnie)

    29 octobre 1830

    Garde Nationale à cheval dans la commune de Castres
    (Tarn)

    Lieutenant

    1831

     

    Admis d’office à faire valoir ses droits
    à la retraite par ordonnance Royale

    1 septembre 1844

    Tableau 3 : Etat de Félix Mahuziés.

    Inspection/Feuille de revue

    Toulouse le 11 décembre 1839

    Toulouse le 31 décembre 1840

    Albi le 27 novembre 1841

    Albi le 24 novembre 1842

    Grade

    Chef d’escadrons sortant des gardes du corps

    Chef d’escadrons

    Chef d’escadrons sortant des gardes du corps

    Chef d’escadrons sort des gardes du corps

    Position

    en solde de congé par suite de l’ordonnance
    Royale du 11 août 1830

    en solde de congé par décision du 11 août 1830

    en solde de congé, décision du 11 août 1830

    en solde de congé du 11 août 1830

    Durée des services

    25 ans, 3 mois

    26 ans, 3 mois

    27 ans, 2 mois, 19 jours

    28 ans, 2 mois, 16 jours

    Moyen d’existence

    aisé

    a de l’aisance

    un peu de fortune mais très restreinte

    fortune très restreinte

    Constitution physique

    excellente

    excellente

    très bonne

    très bonne

    Moeurs, conduite et principe

    jouit de l’estime et de la considération
    publique, bons principes

    jouit de l’estime et de la considération
    publique, bons principes

    très bonnes moeurs, excellente conduite, principe
    constitutionnel

    très bonnes moeurs, excellente conduite, principe
    constitutionnel

    Capacité, instruction

    a la capacité de l’instruction, son instruction
    militaire est très bonne

    a la capacité, son instruction militaire est
    bonne

    a de la capacité, bonne instruction générale,
    à l’instruction de son grade

    a de l’instruction générale et la capacité,
    à l’instruction propre à son grade et acquerrais promptement
    le peu qui lui manque

    S’il est disposé à reprendre du service

    reprendrais du service très volontiers s’il
    en recevais l’ordre

    serais disposé à reprendre du service

    cet officier supérieur est disposé à prendre
    du service si le gouvernement l’appelle

    cet officier supérieur est disposé à prendre
    du service si le gouvernement l’appelle

    Proposition

    l’aptitude de cet officier supérieur me
    paraissant parfaitement ... je propose de le rappeler à l’activité
    dans un régiment de cavalerie légère

    Mr Mahuziés ayant toute l’aptitude nécessaire
    pour faire un bon service, je propose de le rappeler à l’activité
    dans un régiment de cavalerie légère

    proposé pour être employé dans la cavalerie légère,
    attendu que cet officier supérieur qui n’a que 45 ans est
    très apte a faire un bon service pendant plusieurs années

    proposé pour être employé dans la cavalerie de
    ligne, attendu qu’il n’a que 46 ans, qu’il est
    très bien constitué et très propre à faire son service pendant
    plusieurs années

    Tableau 4 : Feuille des revues de Félix Mahuziés.

    Retour en haut
  23. Mahuziès
    Antoine Honoré.
  24. né le : 22 nivôse en V ( 11 janvier 1797 ) à Castre
    (Tarn).

    Fils de Pierre et de Jeanne Galibert.

    Grade : Capitaine adjudant de place
    en activité a Besançon.

    Campagnes :
    1823 - 1824 en Espagne pendant 2 ans (compté pour 1 an et 5 mois) pour
    une durée de service de 32 ans, 7 mois et 23 jours.

    Droit :
    Nommé capitaine le 11 juin 1840, il avait 7 ans, 9 mois, 28 jours d’activité
    dans ce grade au 8 août 1848.
    Concession de pension militaire du 10 avril 1848,
    trente ans de service 1200
    accroissement de 2 ans, 7 mois, 23 jours 40
    a compter pour un an 20
    pour une quantité de 1260.

    Âgé de 43 ans au 3 juin 1840 :
    Bonne conduite, bon principes, a de l’intelligence, de l’aplomb,
    une grande aptitude aux détails de la comptabilité, plein de délicatesse
    et de probité, parfaitement propre aux fonctions d’officier d’habillement.
    (le colonel)

    Cet officier est peu militaire et n’est pas fort en
    théorie ni en pratique, mais il a quelque instruction, quelque connaissance
    en administration et s’occupe beaucoup de l’intérieur de son peloton
     : il pourrais, je croit remplir beaucoup mieux l’emploi d’officier d’habillement
    que celui de capitaine dans un escadron. (inspecteur général)

    Officier très capable, nous pensons qu’il fera un bon
    capitaine d’habillement. (sous intendant)

    Cet officier réunissant les conditions exigés par l’article
    49 de l’ordonnance du 16 mars 1838 pour être nommé officier d’habillement,
    on a l’honneur de proposer au ministère d’approuver que Mr Mahuziès
    soit présenté au Roi pour être pourvu de l’emploi vacant au 1er régiment
    de Carabiniers. (chef du bureau)

    Besançon le 30 septembre 1845 :
    Cet officier a eu une attaque de rhumatisme goutteuse, il est en ce
    moment en congé de convalescence à Castres (Tarn).
    Cet officier à la suite d’un grave malaise a obtenu un congé de convalescence.
    Il désir rester dans ses foyers attendant l’époque où sa santé pourra
    être liquidé.

    Référence : SHAT 1s n° 75206

    Position

    Grade

    Date

    Durée (ans.mois.jours)

    Légion du Tarn

    soldat enrôlé volontaire

    23 décembre 1815

     
     

    fourrier le même jour

    23 décembre 1815

    2.4.12

     

    sergent

    6 mai 1818

    1.8.6

     

    sergent major

    21 décembre 1819

    1.8.10

    Gardes du Corps du Roi (Compagnie de Luxembourg)

    garde de 3 ème classe (sous-lieutenant)

    ordonnance du 20 décembre 1820 - passé au dit
    corps le 5 janvier 1821

    4.8.17

     

    garde de 2ème classe (lieutenant)

    6 janvier 1825

    1.8.10

     

    rang de lieutenant

    30 août 1826

     
     

    mis en non activité sans traitement, sur sa demande

    20 septembre 1826

    1.7.14

     

    rayé des contrôles

    26 septembre 1826

    10.8.28

     

    interruption

     

    1.7.24

     

    réadmis comme lieutenant

    14 mai 1828

    1.8.8

     

    garde de 1ère classe

    21 février 1830

    0.7.18

     

    licencié et mis en congé illimité

    11 août 1830

    1.4.17

     

    rayé des contrôles

    25 août 1830

     

    1er régiment de chasseur

    lieutenant

    5 janvier 1832

    0.2.10

    1er régiment de carabiniers

    lieutenant

    14 mars 1832

    8.1.18

     

    Chevalier de la Légion d’honneur

    27 avril 1838

     
     

    capitaine d’habillement

    11 juin 1840

    3.8.18

     

    adjudant de place à Besançon

    16 février 1844

    1.10.17

     

    admis sur sa demande à faire valoir ses droits
    à la retraite

    1 janvier 1848

     
     

    service compté

    8 avril 1848

    19.1.25

     

    total service effectif

     

    30.7.23

    Tableau 5 : Etat d’Antoine Mahuziés

    Retour en haut
  25. Mahuzies
    Auguste.
  26. né le 22 octobre 1837 à Realmont (Tarn), fils de Charles
    et de Jeanne Bermond.

    Adjudant au 93ème régiment d’infanterie (La Roche sur
    Yon).

    Services : entré au service à l’âge de 20 ans, comme
    appelé de la classe 1857.

    Campagnes :
    1870 - 1871 : France pendant 1 an,
    1881 - 1882 : Tunisie pendant 2 ans.
    Soit 28 ans et 3 mois de service.

    Droit de pension militaire : nommé
    adjudant le 16 novembre 1878,
    pour 25 ans de service 1000 Fr.
    accroissement 3 ans 45 Fr.
    accroissement 6 mois 7,5 Fr.
    total 1053 Fr.

    le 2 mai 1884, jouissance le 22 mars 1884.

    Référence : SHAT 3s n° 41025.

    Régiment

    Grade

    Date

    Observation

    28 ème régiment d’infanterie

     

    22 décembre 1858

    appelé de la classe 1857

       

    20 janvier 1859

    arrivé au corps

    93ème régiment d’infanterie

     

    25 avril 1859

     
     

    fusiller

    17 mai 1859

    arrivé au corps

     

    caporal

    31 juillet 1860

     
     

    caporal de grenadier

    14 août 1861

     
     

    sergent

    11 mars 1863

     
       

    1866

    a reçu une épinglette d’honneur à l’inspection
    général

     

    sergent de 2ème classe

    15 février 1868

     
       

    1870

    a reçu une épinglette d’honneur à l’inspection
    général

       

    1871

    a reçu une épinglette d’honneur à l’inspection
    général

       

    1875

    a reçu une épinglette d’honneur à l’inspection
    général

       

    30 juillet 1878

    décoré de la médaille militaire

     

    adjudant

    16 novembre 1879

     
       

    21 mars 1884

    25 ans et 3 mois de service

       

    13 juillet 1889

    rayé des contrôles (Montpellier)

    Tableau 6 : Etat d’Auguste Mahuzies.

    Retour en haut
  27. Mahuziès Sébastien Léon.
  28. né le : 14 octobre 1843, Castres (Tarn), 4 heures du
    matin.

    Décès : 8 mai 1928, Fréjeville sue Agout (Tarn).

    Campagnes :

    Entré en campagne le 8 août 1870 au 12 ème
    corps.

    Guerre contre les allemand : Bataille de Mouzon, combat
    de Douzy, bataille de Sedan, à l’ambulance à Vrigne-aux-bois (Ardenne)
    du 1er au 14 septembre, à Sedan à l’ambulance Varinet du 14 au 17 septembre,
    évacué comme invalide pour 2 mois le 17 septembre. Arrivé au corps (Carcassonne)
    le 24 septembre 1870.

    Insurrection de Paris : Au dépôt du 7 ème
    chasseur à Carcassonne (Aude).

    Blessé a Sedan en essayant de franchir les lignes Prussiennes,
    nommé lieutenant par suite d’organisation après 5 ans de grade de sous
    lieutenant puis chevalier de la légion d’honneur pour sa blessure, très
    bon officier. (signé le chef d’escadron)

    Qualité ou grade : Lieutenant en premier
    au 7 ème régiment de chasseurs.

    Nommé chevalier de la Légion d’honneur par décret du
    6 décembre 1870 rendu sur le rapport du ministère de la Guerre pour
    prendre rang du "m.j.".

    Numéro du départ de la décoration : 2617.

    Numéro du départ du brevet : 5174.

    Reçus la décoration le 7 août 1871 à Carcassonne.

    Marié le 11 novembre 1873 à Mademoiselle Ursule Caroline
    Marie Roger (Vielmur dans le Tarn)

    Grade : Capitaine au 7 ème
    régiment de chasseurs.

    Se trouve : Rambouillet, doit se rendre : Castres.

    Motifs : Mr Mahuziès a pris la détermination d’offrir
    sa démission à la suite de la perte qu’il a faite de sa femme et pour
    se consacrer à l’éducation de ses trois enfants. Cet officier est âgé
    de 35 ans, 7 mois. Il compte 15 ans, 6 mois de services, 2 campagnes
    et 4 blessures. Il est capitaine le 8 mars 1873, chevalier de la Légion
    d’honneur du 6 décembre 1870. (Élève de St Cyr)

    Observation : Cette offre de démission
    étant régulière, on a l’honneur de proposer au ministre de décider qu’elle
    sera soumise à l’acceptation du président de la république.

    13-14 mai 1879.

    Ayant trois enfants dont l’aîné est une fille
    de quatre ans.

    Référence : AN LH 1691 7, SHAT Num(1846-1914) n° 32504

     

    Détail des services

    Grades

    Dates des promotions

    Notes

    4ème régiment de Chasseurs

    Chasseur

    3 novembre 1863

    Engagé volontaire.

    École Impériale Spéciale Militaire

    élève

    11 novembre 1863

     
     

    caporal

    2 avril 1865

    Sorti de l’Ecole Impériale Spéciale
    Militaire avec le numéro 80 sur 248.

    7ème régiment de Chasseurs

    sous lieutenant

    1 octobre 1865 par décret du 28 octobre 1865.

    Corps expéditionnaire de Rome : embarqué le
    6 novembre 1867, réembarqué le 10 février 1868. A reçu la
    médaille commémorative instituée par sa sainteté le Pape.
    Armée du Rhin au 8 août 1870. Blessé le 1er septembre à la
    bataille de Sedan d’un coup de sabre à l’épaule
    droite, d’un coup de sabre au crâne, d’un coup de
    sabre à l’oreille gauche, et d’un coup de sabre
    au médius droit. Prisonnier de guerre le 1er septembre 1870.
    Rentrée au corps le 22 du dit.

     

    lieutenant

    20 septembre 1870

    Chevalier de la Légion d’honneur par
    décret du 6 décembre 1870.

     

    capitaine

    8 mars 1873

     
     

    démissionnaire

    20 mai 1879

     

    Tableau 7 : Etat de Sébastien Léon Mahuziés.

    Retour en haut
  29. Mahuzier
    Gaston Joseph Gabriel.
  30. né le : 17 octobre 1879.
    décès : 23 juin 1920.

    Capitaine d’infanterie territoriale pendant la guerre
    de 1914-1918 aux 87 ème RIT, puis au 83 ème RIT.

    Référence : SHAT Num(1913-1926) n° 134752 (non communicable
    avant 1999)

    Photo 5 : Gaston Mahuzier.

    Photo 6 : Gaston Mahuzier.

    Photo 7 : Gaston Mahuzier.

    Retour en haut

P.-S.

  • SOURCES
  • Recherches sur la famille Mahuzier, François
    de Lannoy

    Traité d’héraldique, Michel Pastoureau
    L’héraldique, Pierre Joubert
    Blason art héraldique, Encyclopédie Diderot

    S.H.A.T.
    Pavillon des Armes, Château de Vincennes
    B.P. 107, 00481 Armées
    Téléphone : 49 57 32 00

    C.A.R.A.N.
    11, rue des Quatre-Fils
    75003 - Paris
    Téléphone : 40 27 64 19 ou 40 27 64 20
    3616 CARAN

    Musée de l’Armée
    Hôtel National des Invalides
    75700 - Paris

    Histoire de la Maison du Roi (planches), E. Titeux

    Uniformes 1724-1812, A. de Marbot

    Service photographique du Musée de l’Armée
    Hôtel National des Invalides
    129 rue de Grenelle
    75007 - Paris
    Téléphone : 44 42 54 75
    Télécopie : 44 42 37 64
    Responsable de la photothèque : Anne Pavard .

    Bibliothèque de l’E.S.G.
    École Militaire

    Le passepoil, Collection Bucquoy
    Histoire générale des Dragons depuis leur origine jusqu’à l’empire,
    Henri Chopin (1879)
    Trois siècles d’uniformes militaires, John Mollo
    Costumes militaires Français, A de Marbot