MAHUZIER point COM
Un lien indispensable pour réunir tous ses membres éparpillés dans le monde.

Categories

Accueil > Conférences/Voyages > Sylvain Mahuzier, l’aventurier malesherbois, nous livre des anecdotes de ses (...)

18 novembre 2018
Sylvain Mahuzier

Sylvain Mahuzier, l’aventurier malesherbois, nous livre des anecdotes de ses voyages à l’autre bout du monde

La république du centre 07/10/2018

Sylvain Mahuzier est guide pour plusieurs agences de voyage. Le Malesherbois a parcouru et continue de parcourir le monde. Il vient d’ailleurs de sortir un livre sur le Costa Rica. Il livre à La Rep’ des anecdotes sur des souvenirs mémorables.

Les frégates et la lave dans les Galapagos

" En août 2018, j’ai assisté à une éruption sur la plus grande île de l’archipel. Il y avait des ruisseaux de lave jusqu’à la mer. Cela provoquait de la vapeur. La nuit est tombée, c’était rougeoyant. Ce qui m’a scotché, c’est de voir des frégates, ces grands oiseaux de mer. Ils volaient près de l’eau. J’ai fini par comprendre en voyant des poissons qui flottaient. L’eau était tellement chaude que les poissons avaient grillé. Les oiseaux n’avaient qu’à les cueillir. "

Les manchots de Géorgie du sud

" C’était il y a 15 ans. J’ai vécu une grande émotion là-bas. J’avais été désigné pour baliser le terrain afin que les touristes ne dérangent pas les manchots. Et aussi pour qu’ils ne se fassent pas attaquer par les otaries à fourrure. Tout d’un coup, je me suis retrouvé seul face à 150 manchots royaux. J’ai profité du spectacle. Ils chantaient. Je me suis assis. Certains sont venus me voir alors qu’ils n’approchent pas forcément l’homme."

L’aigle du Kirghizistan

" Dans ma jeunesse, j’ai travaillé à la surveillance de couples d’aigles royaux. Je les voyais de loin. J’ai toujours rêvé de les voir de près. Il y a 7-8 ans, lors d’un voyage au Kirghizistan, j’ai rencontré un Kirghize qui élevait des aigles pour la chasse. J’ai pu en tenir un sur le bras. Il faisait 2,20 m d’envergure, sept kilos. C’était très fort. "

Les tortues du Costa Rica

" Je ne suis pas un grand plongeur. Je fais surtout du palmes-masque-tuba. C’est au Costa Rica que j’ai vraiment plongé pour la première fois. Et c’était avec des tortues de mer. C’était très émouvant. On avait l’impression d’être au ralenti. Elles passaient devant moi avec une grâce infinie. C’est comme si elles dansaient. Tout était lent et beau."

Son premier ours polaire

" En tant que guide polaire, j’ai vu plusieurs fois des ours. Mais la première fois, je m’en souviendrai toute ma vie. C’était sur un iceberg bleu turquoise. J’étais en Zodiac. C’était un ours blanc, une maman avec son petit. Les ours sortaient de l’eau et se séchaient. Je ne bougeais pas. Ils avaient compris que je n’étais pas un danger. "

Voir en ligne : https://www.larep.fr/malesherbois/l...

info portfolio