MAHUZIER point COM
Un lien indispensable pour réunir tous ses membres éparpillés dans le monde.

Categories

Accueil > Association > POURQUOI NANTES ?

16 mars 2014
Grégoire Mahuzier

POURQUOI NANTES ?

Janine Mahuzier Boulogne, mars 2014.

Soucieuse de repartir à la recherche de vos ancêtres et de saisir une occasion de rendre visite à de la famille et à des amis établis dans l’Ouest de la France, après Saint-Malo (2009), l’île de Ré (2010), l’île de Bréhat (2010), l’Association Mahuzier autour du Monde vous invite à participer à un voyage à Nantes, au week-end de Pentecôte, les 7, 8, 9 juin 2014.

POURQUOI NANTES ? Côté famille, il n’est qu’à évoquer Gaston Mahuzier (voir brochure Nos Ancêtres Mahuzier page 37) qui s’est allié à Marguerite Dugout (p.40) née à Nantes en 1880. Jean Gaston Mahuzier, leur fils aîné (p.42), épousa Suzanne de Rousiers, née et mariée à Nantes (p.43). Albert Mahuzier, fils cadet de Gaston et Marguerite (p.45), s’est allié à Janine Mirio dont le frère Jean Mirio, a fait souche à Nantes. Des descendants Mahuzier et Mirio habitent toujours à Nantes et s’y plaisent, sans compter des cousins à la mode de Bretagne qui se mettent en quatre pour vous accueillir ainsi que l’heureuse parentèle possédant une maison de vacances dans les environs (Les Moutiers-en-Retz cités page 43 de la Brochure).

Pourquoi avoir choisi Nantes en 2014 ? Parce qu’en cette année on célèbre le 600e anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne (1514). Par ses mariages successifs avec deux rois de France, Charles VIII et Louis XII, la duchesse Anne est à l’origine du rattachement de la Bretagne à la France. Que les esprits chagrins ne le regrettent pas, le duché aurait pu être rattaché à l’Autriche, si Anne avait épousé Maximilien de Habsbourg comme il en était question.

Encore un peu d’histoire. Remontons jusqu’aux Namnètes, ces Gaulois Celtes qui ont judicieusement choisi d’établir leur capitale à l’abri des tempêtes et des pirates, au fond de l’estuaire d’un grand fleuve, la Loire, favorisant le commerce maritime, plus tard, par exemple, celui de la Compagnie des Indes. Auparavant (1598), Henri IV promulgue un édit de tolérance religieuse qui porte le nom de la ville, le fameux édit de Nantes. Pour des raisons contraires (Plus jamais ça !) on évoquera l’impitoyable répression de Carrier qui noya bon nombre de Nantais dans des barques à fond ouvrant, en 1793. Mais faut-il cesser les repentances envers la honteuse traite des Noirs qui enrichit armateurs et citoyens et fit les affaires de nos amis américains ? N’oublions jamais non plus les faits de Résistance de la Seconde Guerre mondiale, les prisonniers politiques hostiles au régime nazi et les otages fusillés un matin d’octobre 1941.

Nantes ne s’est pas endormie dans son passé. Au XXe siècle, on l’a jugée digne de présider aux destinées de la grande région des Pays de la Loire. Elle a reçu le label de Ville d’art et d’histoire. L’illustre Jules Verne y est né, et pour les cinéphiles, elle est également la patrie d’Agnès Varda et Jacques Demy. Le dynamisme de Nantes attire à l’heure actuelle bien des talents et des industries de pointe.

En conclusion, Nantes promet aux fidèles de l’Association Mahuzier autour du Monde un week-end de Pentecôte 2014 enrichissant et « super sympa » comme toutes les virées organisées précédemment.

Nota Bene. Si les circonstances permettent de visiter la cathédrale, il conviendrait de saluer le général Lamoricière dans son cénotaphe. Il commandait les zouaves pontificaux (années 1860). Un ancêtre Mahuzier l’aurait rejoint dans sa vaine tentative de défendre les Etats du pape, alors que l’unité italienne était en marche. (Voir brochure Nos Ancêtres Mahuzier, page 13.)