MAHUZIER point COM
Un lien indispensable pour réunir tous ses membres éparpillés dans le monde.

Categories

Accueil > Conférences/Voyages > Un tour du monde avec neuf enfants

7 mai 2010
Grégoire Mahuzier

Un tour du monde avec neuf enfants

Le Parisien - M.B. - 02.02.2001

Boulogne

Cet article a été publié dans la rubrique Hauts de Seine

UN TOUR DU MONDE avec neuf enfants dans les années cinquante !

C’est l’aventure exceptionnelle que vous propose de découvrir l’espace Landowski de Boulogne, qui consacre jusqu’à dimanche une rétrospective cinématographique des tribulations de la famille Mahuzier. Mahuzier ? Un cinéaste explorateur boulonnais qui s’embarque en 1951 avec sa femme et ses neuf enfants âgés de 21 mois à 21 ans pour un long périple sur la planète Terre. Direction un camp de survie en Ardèche avant de rejoindre l’Afrique « à la poursuite des gorilles ». Débute alors une vie de voyages, caméra au poing, qui va mener la famille de l’Australie au Canada, des Etats-Unis au Venezuela, de l’Orénoque à la Russie, de la Sibérie à l’Asie centrale, de l’Albanie au fleuve Amazone...

Entre deux expéditions, Albert Mahuzier monte ses films en 16 mm et les présente lors de conférences en la France et dans les pays francophones. Des films qui sont diffusés depuis hier soir par le benjamin de la famille, Alain, qui a pris le relais depuis la disparition de ses parents.

1964, l’Albanie entrouvre ses frontières (14 h 30). L’âpre royaume de la montagne vierge, le pays des aigles, fermé au monde extérieur, autorise exceptionnellement les Mahuzier à filmer l’histoire millénaire et la vie quotidienne d’un peuple ignoré. C’est le seul film en couleurs tourné sur l’Albanie marxiste-léniniste.

1971, l’Asie centrale : l’Orient soviétique (17 heures). Orient fabuleux des steppes et des déserts ; villes légendaires, traditions, dynamismes et couleurs de l’Asie centrale.

1959-1960, le Venezuela : dans l’enfer du delta de l’Orénoque (14 h 30). A la poursuite des ibis rouges, les Mahuzier vivent une aventure nautique dans un delta grand comme la France. Les habiles Indiens Guaraos leur font partager leur vie.

1963-1966, l’URSS : hiver en Sibérie et vieille Russie (17 heures). La vie quotidienne au coeur de l’hiver : la meilleure saison pour saisir l’âme slave et ses grandes aspirations artistiques, culturelles ou économiques.

Dimanche 1954-1955, l’Australie : au pays des kangourous (14 h 30). La brousse australienne, vide de présence humaine mais peuplée d’animaux étranges. Les Mahuzier vivent comme Robinson sur une île de la Grande-Barrière pour filmer la ponte des tortues de mer ou chasser le lamantin avec les étonnants Aborigènes des territoires du nord.

1974-1979, la vie du fleuve Amazone (17 heures). Des glaciers des Andes aux affluents de l’Amazone, depuis le site navigable le plus haut, au Pérou, jusqu’à l’embouchure du fleuve le plus long du monde, au Brésil.

Espace Landowski,
28, avenue André-Morizet.
Tél. 01.55.18.53.70.
Entrée libre.